Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2010 6 15 /05 /mai /2010 10:38

  

     1.2.  La L en Terminale


     Le bac de la filière Littéraire : Philosophie (4 heures – coeff. 7), Littérature (2 heures – coeff. 4), Histoire-Géographie (4 heures – coeff. 4), Langues LVI et LVII (3 heures – coeff. 4) + Option(s) + Spécialité. (Toutes les matières scientifiques ont été passées en Première. C'est pourquoi il y a moins d'épreuves que les autres filières.)

 

     C’est à partir de cette année que les emplois du temps sont vraiment spécialisés selon les filières ! En Terminale littéraire, ce qui marque vraiment au premier coup d’œil c’est l’absence totale de matière scientifique (sauf les élèves en spécialité mathématiques), ainsi que les huit à neuf heures de philosophie par semaine. La philosophie ne mène pas à des devoirs mais à un travail de fond à faire régulièrement et qui se résume à la lecture d’auteurs philosophes, à l'apprentissage de son lexique philosophique, son bouquin scolaire de philosophie et évidemment, l’apprentissage régulier des cours. Ce qui explique les 3 heures de permanence dans l’emploi du temps des littéraires. Huit heures de philosophie peuvent paraitre décourageantes mais ceux qui aimeront la matière – ce qui est fortement conseillé si on est en terminale littéraire – ne les verront même pas passer ! L’épreuve consiste à choisir entre deux dissertations et un texte philosophique inconnu du candidat et de disserter dessus durant quatre heures.

Il est souvent dit que la philosophie au baccalauréat est une matière « aléatoire » puisque le correcteur mettra une bonne note à ceux qui soutiennent ses propres idées et, au contraire, rabaissera les autres s’ils ne suivent pas ses opinions. Ce n’est pas vrai : les professeurs de philosophie notent la pertinence de la copie, son originalité (s’il y a), mais surtout la méthodologie qui permet une bonne démonstration et argumentation raisonnée ! A quoi bon les idées s’il n’y a pas d’organisation ? C’est moins pire que de faire un hors-sujet mais il vaut mieux faire une bonne copie d’un point de vue formel au détriment de la richesse en arguments à mon sens. Après avoir corrigé leurs copies respectives, les professeurs doivent ensuite se rassembler pour revoir toutes les copies en comité. Le correcteur lit une de ses copies, justifie la note apposée puis ses collègues peuvent remettre en cause la note si besoin. Par ailleurs ils ont un nombre de points disponibles qu’ils doivent rajouter, favorisant ainsi les meilleures copies du lot ; ils essayent de rester à 8/20 de moyenne de classe… ce qui signifie que la notation est restreinte vers les 13/20.

 

 

     En plus de la philosophie, apparait une nouvelle matière qu’est la Littérature. Les terminales étudient quatre œuvres entières (ou morcelées si le livre est de lui-même fragmenté de l’intérieur) d’un point du vue thématique. Il y a l’étude des personnages, de l’intrigue, des grand thèmes généraux comme la religion, la sexualité, la mort, la détresse, etc. On demande à l’élève de lire les œuvres au programme et le travail demandé est encore un travail de fond. Le seul moyen de réussir cette matière au bac est de connaitre ses cours et de lire quelques annales de littérature ou critiques (comme les Profils, etc.). Il se peut que vous ne trouviez pas cette matière intéressante parce qu’elle ne reste que sur quatre livres, soit seulement quatre styles et quatre époques. La littérature permet d'étudier un livre dans sa globalité alors qu'en Première, les élèves ne restaient que sur des extraits. Vous avez intérêt à aimer les œuvres au programme.

A l’examen, le sujet est composé de deux sujets au choix qui sont tout deux formés par une question spécifique sur 8 points et une question générale sur 12 points. Ce qui fait que l’épreuve se passe en deux heures pour deux dissertations ! Cet examen peut sembler très difficile à première vue mais après un peu de pratique, il devient agréable de disserter dessus même dans un temps aussi limité. Elle est de coefficient 4, tout comme les langues et l’histoire-géographie. Après réflexion, il serai plus correct d’appeler ce bac littéraire « langues », « lettres » ou bien « philosophie ».

 

     Rapidement, on se rend compte que la quantité d’informations à apprendre est phénoménale mais que la réflexion est davantage demandée lors des contrôles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marieke Tievst
commenter cet article

commentaires

lancien 31/08/2010 12:10



J'aboutis sur ce blog suite à un commentaire de Kat-Chan. Je ne sais pas si mon vieux mac de Bretagne m'a joué un tour lol


Ce blog m'a beaucoup intéressé, bien que je l'aie lu en diagonale car c'est assez long, mais je reviendrai le lire lentement


J'ai connu autrefois la filière A (bien que j'étais en C mais en termlinale j'ai suivi à la fois, grâce à un proviseur et un prof compréhensif, à la fois les cours de math-élem (s) et de philo
(L) en psychologie (ce qui était fait en plus des cours de S) et je suis un "original" qui a les deux bacs !


Je susi d'accord avec ce que tu dis


Par ailleurs je connais bien HIV mais la filière de préparation des écoles scientifique, lycée remarquable, l'un des meilleurs de France à mon avis


Ma soeur a été prof d'allemand, mais en lycée et pour ce niveau le doctorat n'est guère nécessaire. Mais on peut enseigner aussi en fac!


Quand j'aurai lu plus sérieusement ce blog, j'en parlerai peut être sur le mien.


As tu un blog sur cow?



Marieke Tievst 02/09/2010 20:47



Non, non ce n'est pas ton mac qui te fait des siennes, c'est bien Marieke Tievst (ou Kat-chan, pseudo de jeunesse bien que Marieke soit encore un autre pseudo mais contemporain à moi-même) qui a
laissé un message sur ton cowblog il y a quelques jours.


Cela me fait très plaisir que tu m'aies répondu, d'autant plus, sur mon propre blog! Je m'en occupe depuis quelques mois pour expliquer ce qu'est la filière littéraire, la "L" comme on dit.
J'aurais également aimé passer plusieurs baccalauréats mais ça aurait été assez dur! Ainsi tu as une soeur qui a été prof d'allemand, heureuse de l'apprendre! Les professeurs d'allemand se
font discrets de nos jours ;)


Je n'ai pas de blog sur cow. Après être passée par skyblog ou myspace, celui-ci me satisfait amplement!